une tour de garde exclusivement consacrée a la pédophilie.

D'entrée de jeu, nous savons pourquoi:
Cet article et les deux suivants font partie d’une série montrant pourquoi nous pouvons être sûrs que Jéhovah est un Dieu d’amour et de justice. Il veut que ses serviteurs soient traités de façon juste, et il réconforte ceux qui, dans ce monde méchant, subissent des injustices.

Jéhovah demande donc que ses Témoins pédophiles soient traités avec justice.
La gamine assise sur le sexe de son père ! La page étudiée par le garçon devant sa mère est celle-ci. Il s'agit d'une page qui traite de la perversité sexuelle des anges, qui ont eu des rapports sexuelles avec des vierges. Les anges ont utilisé leur autorité pour violer toutes les jeunes filles qui leur plaisaient.

1) Il faut obéir a la bible:
Leçons page 3: 7: Les Témoins doivent obéir aux instructions, aux commandements et aux principes contenus dans les livres de la Bible. Tout est dit: Nous obéissons à la Bible. Un point c'est tout.

Page 5: 15 dans la Bible, être juste, c’est pratiquer ce qui est bien du point de vue de Dieu et le faire sans partialité, c’est-à-dire sans faire de favoritisme. (les pédophiles sont traités au même niveau que leurs victimes)
Comment ceux qui ont une autorité doivent-ils traiter les autres ?

Page 5: 20. D’après la loi du Christ, comment ceux qui ont reçu une autorité doivent-ils traiter les autres ? Puisque l’amour est le fondement de cette loi, ils doivent traiter ceux qui sont sous leur responsabilité avec respect et bonté.

Page 6: 23. Quelle responsabilité les anciens ont-ils quand un membre de l’assemblée commet un péché grave ? Leur rôle est différent de celui qu’avaient les anciens établis juges dans l’ancien Israël. La Loi mosaïque prévoyait que ces hommes traitent non seulement les affaires liées au culte, mais aussi les affaires civiles (comme les désaccords entre individus) et pénales (comme les délits et les crimes). Aujourd’hui, les anciens, qui obéissent à la loi du Christ, ne traitent que l’aspect spirituel d’un cas de péché grave. ( En d'autres termes: ne vous mêlez pas de nos affaires puisque la pédophilie n'est pas un crime mais un péché.

Page 7: 24 Comment les anciens traitent-ils l’aspect spirituel d’un cas de péché grave ? Ils analysent la situation et prennent des décisions à l’aide de la Bible. L’amour les pousse à se demander: Quelle aide faut-il apporter aux membres de l’assemblée qui sont victimes dans l’affaire que nous traitons ? L’amour les pousse aussi à se demander au sujet de celui qui a péché: Est-il repentant ? Pouvons-nous l’aider à retrouver de bonnes relations avec Jéhovah ? Dans ces conditions on voit mal une victime aller porter plainte puisque les anciens l'ont reconnue repentante.

Page 9: La pédophilie n'est pas un crime, mais un: PÉCHÉ très grave.

paragraphe 7. Un péché contre les autorités de l’État. Les chrétiens doivent se s‘soumettre aux autorités supérieures (Rom. 13:1). Nous montrons que nous leur sommes soumis en respectant les lois du pays où nous vivons. Et quand les anciens se proclament protégés par le secret de la confession, ils respectent aussi la loi du pays, même si la confession chez eux n'existe pas.

paragraphe 9. Les anciens ont reçu une formation basée sur la Bible leur permettant de savoir comment traiter le péché qu’est l’abus sexuel sur enfant. Et notre organisation met constamment à jour les instructions qu’elle fournit dans ce domaine. Pourquoi ? Parce qu’elle veille à ce que notre façon de traiter ces questions soit en accord avec la loi du Christ. C'est clair, une formation uniquement concernant les lois de Dieu

paragraphe 10. C’est pourquoi, quand ils apprennent qu’un péché grave a été commis, ils veillent à plusieurs choses. Leur priorité est de protéger la sainteté du nom de Dieu, c’est-à-dire la sainteté de sa réputation. (Lév. 22:31, 32 ; Mat. 6:9).

paragraphe 11. De plus, les anciens s’efforcent d’aider celui qui a péché à guérir spirituellement, si c’est possible. Évidemment, cela ne sera possible que s’il est sincèrement repentant. Repends toi et tu seras sauvé

paragraphe 13. Les anciens obéissent-ils aux lois imposant de signaler aux autorités une accusation d’abus sexuel sur enfant ? Oui. Là où de telles lois existent, les anciens les respectent. Sauf quand la loi les protège par le secret de la confession. qu'ils confondent avec le secret de l'accusation.

paragraphe 14. Les anciens rappellent aux victimes et à leurs parents, ainsi qu’à ceux qui sont au courant de l’affaire, qu’ils ont la possibilité de signaler aux autorités une accusation d’abus sexuel. Mais que dire si un chrétien signale un abus sexuel commis par une personne qui fait partie de l’assemblée et que l’affaire en vient à être connue publiquement ?. Distinction est faite entre les pédophiles non Témoins et ceux qui sont Témoins. Dans certains pays, dont la France, la loi rend obligatoire le signalement aux autorités des faits d’agression sexuelle sur mineur. Comme les anciens se sont exonérés de cette loi, c'est aux autres de le faire. De plus signaler ne veut pas dire porter plainte.

Page 11: paragraphe 15. Dans l’assemblée, pourquoi faut-il au moins deux témoins pour que les anciens forment un comité de discipline religieuse ? Quand celui qui est accusé nie les faits, il faut au moins deux témoins pour que l’accusation soit retenue et qu’un comité de discipline religieuse soit formé. Cela signifie-t-il que, pour signaler aux autorités une accusation d’abus sexuel sur enfant, il faut deux témoins ? Non.

paragraphe 16. Quand ils apprennent qu’une personne qui fait partie de l’assemblée est accusée d’avoir abusé d’un enfant, les anciens obéissent aux lois imposant de signaler aux autorités ce genre de cas, puis ils examinent l’affaire en tenant compte des principes de la Bible. Mais qui sont ces autorités qui ne sont pas nommées ? Le département juridique de la Watchtower puisque avant de faire leur comité judiciaire, ils doivent appeler le Béthel ? Le Béthel est donc bien l'autorité à contacter.
S’il n’y a pas de deuxième témoin, cela ne veut pas dire que l’accusateur a menti. Même quand une accusation ne peut pas être établie pa deux témoins, les anciens sont conscients qu’un péché grave a peut-être été commis, un péché qui fait énormément de mal à la victime et à d’autres.

paragraphe 17. Les anciens reconnaissent que c’est aux autorités de juger les affaires pénales et de sanctionner ceux qui ne respectent pas la loi. C'est de Lapalissade. Tout le monde reconnait cela.

paragraphe 18. S’il n’est pas repentant, il est excommunié, et l’assemblée en est informée (1 Cor. 5:11-13). S’il est repentant, il pourra continuer de faire partie de l’assemblée. Toutefois, les anciens lui feront savoir qu’il ne pourra peut-être jamais recevoir une attribution ou des responsabilités dans l’assemblée. De plus, comme ils se soucient du bien-être des enfants, les anciens décideront peut-être d’informer en privé les parents de l’assemblée qui ont des enfants mineurs qu’il est nécessaire de surveiller les contacts de leurs enfants avec la personne concernée.

Comment protéger vos enfants. Qui en premier a la responsabilité de protéger les enfants ? Leurs parents.

Conclusion:

Les Témoins de Jéhovah considèrent les abus sexuels sur enfant comme des péchés très graves et des actes de méchanceté. Nos assemblées, qui se soumettent à la loi du Christ, ne protègent pas les agresseurs d’enfants contre les conséquences de leurs péchés. Mais que pouvons-nous faire pour aider ceux qui ont été agressés sexuellement ? Nous pouvons soulager la souffrance affective de quelqu’un en:
- L’écoutant patiemment,
- Priant du fond du cœur avec lui
- Et en choisissant des mots qui consolent.

retour

Add Comment

* Required information
1000
Captcha Image
Powered by Commentics

Comments (0)

No comments yet. Be the first!